9 juin 2012 6 09 /06 /juin /2012 09:24

 

Notre-Europe.eu : cliquer ici pour aller au site
Pour une Fédération européenne d'Etats-nations : la vision de Jacques Delors revisitée
Synthèse par Yves Bertoncini.
Notre Europe propose la synthèse de l'ouvrage que Gaëtane Ricard-Nihoul, membre de son Conseil d'Administration, vient de consacrer au concept de "Fédération européenne d'Etats-nations" formulé par Jacques Delors, et dans lequel elle analyse les principaux enjeux politiques et juridiques qui sont au cœur de la coexistence entre attachement à la nation et appartenance à l'Union européenne.
Après avoir rappelé l'historique de la notion de fédéralisme, elle note que Jacques Delors utilise l'expression de "Fédération d'Etats-nations" à partir de 1994, après la formulation de l'expression "noyau dur" par Karl Lamers et Wolfgang Schäuble. Elle souligne que ses réflexions antérieures avaient peu à peu contribué à forger le contenu de ce concept, qui sera progressivement décliné et popularisé au fil des années suivantes.
L'auteur précise que Jacques Delors distingue trois sortes de fédéralismes européens, et que sa pensée et son action se réfèrent au "fédéralisme comme méthode". Elle invite ensuite à dépasser la dichotomie "fédération-confédération", avant de préciser que l'UE présente déjà les caractéristiques d'une "Fédération d'Etats-nations", fut-elle incomplète.Gaëtane Ricard-Nihoul met alors l'accent sur les trois principaux enjeux politiques et juridiques sur lesquels se concentre le débat sur l'approfondissement de la Fédération européenne d'Etats-nations : le partage des compétences, le gouvernement européen et la démocratie. Elle ajoute que, si les coopérations "à géométrie variable" existent déjà, il convient désormais de mieux or ganiser la différenciation au niveau de l'UE. Selon elle, la "Fédération d'Etats-nations" offre non seulement à ses Etats membres la perspective d'une "seconde vie dans un monde globalisé", mais aussi à la construction européenne la promesse d'un second souffle. (16/04/2012)  
 



Partager cet article

commentaires

Penser pour agir !

" Je préférerai toujours les choses aux mots,
et la pensée à la rime !
 "
 

(Voltaire)

 

" L'homme libre est celui qui n'a pas peur d'aller

jusqu'au bout de sa pensée "

(Léon Blum)

 

"La démocratie est d'abord un état d'esprit"

(Pierre Mendès France)  

 

 

Recherche

Connaissez-Vous ... ?

Catégories

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog