Nourrir correctement son bébé est une préoccupation pour toutes les mères. Et pour y arriver sans tracas, nous vous aiderons à travers cet article à faire le point sur la diversification de l’alimentation du bébé entre quatre et douze mois.

De la naissance jusqu’aux six premiers mois

Résultat de recherche d'images pour "enfant entrain de téter"Cette période est exclusivement celle de l’alimentation lactée. Les quatre premiers mois (voire six), le bébé ne doit se nourrir que du lait maternel. Ce n’est qu’après cette période qu’un début de diversification alimentaire pourra être observé. Retenez donc que le lait est le meilleur choix pour l’alimentation de votre bébé. À lui seul, il couvre tous les besoins nutritionnels de votre nourrisson pour les six premiers mois. En cas d’absence d’allaitement maternel, il est conseillé de recourir aux laits infantiles.

Résultat de recherche d'images pour "enfant entrain de téter"Pour l’allaitement artificiel, utilisez de l’eau faiblement minéralisée (de la naissance aux six premiers mois). On parle de mesures arasées de lait premier âge. Qu’en est-il de la quantité du lait ?

  • Premier mois: de la naissance à un mois, assurez-vous de donner au bébé 6 biberons de 90 ml d’eau + 3 mesures de lait. Vous pouvez également choisir de lui donner 6 biberons de 120 ml d’eau + 4 mesures de lait.
  • Deuxième mois : de trente à soixante jours, donnez-lui 6 biberons de 120 ml d’eau + 4 mesures de lait. Vous pouvez aussi opter pour 5 biberons de 150 ml d’eau + 5 mesures de lait.
  • Troisième mois : du deuxième au troisième mois, il faut au nourrisson 5 ml d’eau + 5 mesures de lait.
  • Quatrième mois : de trois à quatre mois, le bébé a besoin de 5 biberons de 150 ml d’eau + 5 mesures de lait. L’autre choix qui est à votre portée est 4 biberons de 180 ml d’eau + 6 mesures de lait.

À retenir

  • Ne forcez jamais l’enfant à terminer son biberon, car le volume proposé ci-dessus pour chaque biberon peut être adapté en plus ou en moins selon l’appétit du bébé.
  • La durée d’une tétée est variable. Mais elle ne doit pas pour autant excéder 45 minutes
  • Laissez au moins trois heures entre chaque biberon
  • Évitez de donner de jus de fruits à l’enfant avant l’âge de six mois
  • Ne donnez jamais des farines à votre enfant s’il a moins de quatre mois

De quoi peut-on nourrir le bébé quand il a 4 mois ?

Dès l’âge de quatre mois, la maman peut choisir de poursuivre l’allaitement ou de passer au lait deuxième âge. De même, c’est aussi le moment pour le bébé de découvrir les légumes sans sel.

De quoi nourrir l’enfant dès 5 mois ?

  • Légumes verts : la pomme de terre peut servir de liant, certes, mais il est préférable de proposer un seul légume vert par jour afin d’apprécier le goût. En effet, on découvre les courgettes, les haricots verts, les carottes, etc. Les légumes du potager à pesticides limités ainsi que les légumes surgelés (les frais par exemple) peuvent aussi être utilisés. Par ailleurs, les aliments tels que les choux, les oignons, les tomates, les aubergines, les artichauts… doivent être évités à cause de leur forte teneur en fibre et de leur goût trop fort.
  • Les fruits sans sucre : 15 jours après les légumes, vous pouvez maintenant enchaîner avec les fruits. C’est une astuce pour éviter que le bébé préfère le sucre et refuse le légume. Ainsi, à midi ou en complément du biberon du goûter, proposez à l’enfant une préparation de fruits mûrs. Par ailleurs, il est conseillé de réserver la découverte des fruits comme le kiwi après douze mois.
  • Farines (chocolat, vanille…): si l’enfant a faim, vous pouvez ajouter à son biberon du soir 1 à 2 cuillères à soupe de farine premier âge (sans gluten).

De quoi alimenter son bébé dès six mois ?

De six à sept mois, il faut au moins quatre repas par jour à l’enfant, avec surtout beaucoup de lait ou de laitage deuxième âge. Les fruits ainsi que les légumes sont également importants. De même, à cet âge-là, il peut déjà découvrir la viande. En effet, ajoutez 10 à 20 g de viande à la purée de midi. Évitez les abats et la charcuterie. Le jambon blanc découenné est, lui, accepté.

De quoi alimenter l’enfant dès sept mois ?

De la septième au huitième mois, l’enfant peut découvrir beaucoup d’autres choses. En effet, il aura toujours besoin de quatre repas par jour avec cette fois-ci la possibilité de 100 % de jus de fruits (sans ajout de sucre) à boire dans la matinée. Vous pouvez également donner à l’enfant une noisette de beurre cru ou une cuillère de café d’huile végétale crue. De même, il est possible de mélanger aux légumes du midi 20 g de poisson non pané ou un demi-jaune d’œuf dur. Enfin, complétez le goûter par un biscuit. 😉

Et dès neuf mois ?

De 9 à 12 mois, l’enfant peut maintenant commencer par avaler les morceaux de légumes cuits, des fruits, des fromages… s’il arrive à les prendre avec les doigts dans une assiette. Il peut compléter la soupe de la soirée avec de petites pâtes, du vermicelle ou du tapioca.

A partir d’un an

Après douze mois, on parle désormais de diversification alimentaire. Le lait deuxième âge est remplacé par le lait de croissance. De 500 à 800 ml jusqu’à trois ans.

Conseils

  • Évitez les fritures
  • Ne commencez par donner les légumes secs à votre bébé qu’après 18 mois
  • Évitez les grignotages entre les repas et limitez également le sucre
  • Ne lui proposez que de l’eau au cours des repas
  • Attendez qu’il ait entre un et trois ans avant de lui faire découvrir de nouveaux goûts et de nouvelles textures

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.